Stick Foundation : le baton magique de Bobbi Brown

En ce moment, changement de vie oblige, je suis assez flemmarde es maquillage parfait tous les matins. C’est pour ça que je suis ultra top fan du Stick Foundation de Bobbi Brown, un fond de teint solide présenté en baton, comme un gros rouge à lèvres.

Hyper pratique parce qu’il peut se trimballer toute la journée dans un sac à main en cas de retouche, il offre une couvrance modulable comme on dit dans le milieu. Comme un rouge à lèvre, il peut s’appliquer directement sur la peau avec le raisin ou avec un pinceau à fond de teint. ( Un pinceau à fond de teint lisse, ne vous amusez pas à l’aplliquer avec un duo-fibre ou un autre pinceau plus touffu). J’en applique uniquement sur les zones de mon visage les plus rouges, c’est à dire le menton, les ailes du nez et le frond. Le rendu est très naturel, surtout qu’on a pas besoin de rajouter de la poudre. Avec ça, un peu de blush, de poudre de soleil et du mascara et hop, on est parée pour la journée !

J’ai une carnation assez classique et c’est la teinte 3 « beige » qui s’est le mieux associée à mon visage. Il existe cependant 17 teintes différentes pour satisfaire les peaux très pâles aux plus sombres. La texture est assez crémeuse et s’étale parfaitement sur le visage au doigt, comme je le fais depuis quelques matins. C’est bien plus qu’un simple cache-misère et en plus il ne dessèche pas la peau !

 

 

Publicités

Nettoyant Dermo Purifyer – Eucerin

Avec mon déménagement précipité à Paris, je n’ai pas eu le temps d’écrire quoi que ce soit sur ce blog. J’ai aussi eu moins de temps pour prendre soin de moi. Et moins envie aussi :  je suis trop crevée le soir pour me faire des masques ; mais ça va vite changer car j’emménage demain demain dans un appart à 30 minutes de mon boulot où je pourrai plus facilement m’amuser que sur le canapé-lit du salon de ma soeur.

Dans ma recherche effrénée ( je n’en dormais plus la nuit, c’était positivement atroce) d’un nettoyant visage qui ne me laisse pas seule face à une terrible peau qui tire, j’ai testé d’après les conseils d’une pharmacienne, le Gel Dermo Purifyer d’Eucerin. un produit de parapharmacie parce que la parapharmacie c’est la vie.

Qu’en dire ? D’abord qu’il pue. C’est la première chose qu’on remarque quand on l’ouvre. Il pue ce produit, ça sent la marée, mais pas la bonne marée des vacances au Poulighen. J’ai mis deux bonnes semaines à m’y faire et puis maintenant l’odeur ne me dérange plus. J’ai l’impression d’être en thalasso. Même si j’aimerais une thalasso moins olfactive.

C’est un gel nettoyant- démaquillant pour peaux grasses à tendance acnéique. Evidemment je vais pas acheter un truc pour peaux sèches et parfaite ! Ce serait trop beau.

Attention, blog beauté oblige, je vais devoir vous le dire  » une petite dose suffit pour tout le visage ! Ce produit va me durer 100 ans !  »

Comme il est recommandé pour les gens qui prennent un traitement médicamenteux ou qui utilisent des crèmes assez ardues contre l’acné, il est vraiment très doux et laisse la peau bien nettoyée et douce. Je l’ai parfois testé en démaquillant et il fait plutôt bien son travail, même si dans ce cas là, évidemment, une noisette ne suffisait pas. Et que pour le mascara, je préfère m’en occuper avec un démaquillant spécifique.

En tous cas pour un maquillage léger, c’est un très bon deux en un. QUi n’irrite pas du tout les peaux sensibilisées par l’acné.

Le principal défaut, c’est que le produit n’est absolument pas fun à utiliser. Il fait très petit chimiste et son odeur n’aide pas. Du coup j’ai toujours très envie de cleanser fabuleux de Liz Earle, ou de commander des milliars de savons kawaï à mort en Asie.

La vie est vraiment dure, hein ?

Fiche technique: 

Ingrédients : Citric Acid, Salicylic Acid, Sodium Cocoamphoacetate, Sodium Laureth Sulfate, Aqua, Sodium Hydroxide, Sodium Benzoate, Propylene Glycol

Anti-bactérien – Non comédogène – Sans parfum (Alors là je ne suis pas vraiment d’accord. Peut-être que je devrais contacter le service client. Si ça se trouve mon gel est rance) – Sans savon – Sans huiles

entre 7 et 10 euros.