Et si je devenais accro au fond de teint ?

J’aime bien le fond de teint. Ça illumine ma peau et j’ai moins peur de moi quand je passe devant un miroir. Mais j’ai toujours peur d’en mettre trop. Au début je l’appliquais bien avec un pinceau mais je ne suis pas encore ultra douée et j’utilisais beaucoup de produit. Il y en avait donc beaucoup sur ma peau, même si on était loin de la couche de 5 millimètres des filles du collège.

En lisant le blog d’Une Parisienne et son Chien, qui a des tas de fonds de teint, j’ai vu qu’elle avait beaucoup aimé le Fond de Teint lissant de Shisheido. Alors un jour que j’attendais au chaud dans les allées des Galeries LaFayette ( parce qu’il pleuvait dehors et que j’avais pas de parapluie) je me suis posée devant le stand Shisheido et j’ai regardé les différents produits. Évidemment, une vendeuse a débarqué et maintenant que je suis une pro j’ai bien répondu à ses questions. Elle m’a fait testé des couleurs sur ma main et comme ça ne collait pas, elle m’a donné un échantillon que j’ai testé sur mon visage aujourd’hui.

Ce fond de teint est une tuerie ! Enfin il est vraiment bien et c’est la première fois que j’en utilise aussi peu parce qu’une goutte suffit pour le front, deux autres pour les joues et une autre pour le menton et le nez. La dose d’échantillon va me faire 3 jours facile ! En plus il est vraiment très léger et ne se voit pas du tout. Il ne brille pas et ne se sent pas du tout sur la peau. Ni quand on passe la main sur son visage. C’est assez dément ! J’ai hâte que mon fond de teint actuel soit terminé (enfin plutôt que mes trois flacons de fond de teint soient terminés) pour m’en acheter.

Bonne nouvelle. Les produits Shisheido coutent bien moins cher que ce que je croyais. Je m’attendais à des prix plus élevés que les marques de luxe françaises (vu les prix des marques comme Kanabo et Ménard) et c’est l’inverse !

Les échantillons en fait, il faudrait que je pense à les ouvrir plus souvent. Je dois avoir d’autres merveilles qui trainent !

Publicités

En douceur : le gommage Flawless skin de Laura Mercier

J’avoue tout, je me maquille quasi uniquement avec des produits dont j’ai lu du bien sur les blogs. Si j’ai fait une razzia chez Laura Mercier, c’est pour à cause d’eux par exemple ! D’un autre côté je ne leur en veux pas du tout tant je suis satisfaite par les nouveaux occupants des étagères de ma salle de bain ! Et puis la vendeuse du Printemps est vraiment chouette et maquille très bien.

En achetant le Secret Camouflage il y a un peu plus d’un mois, j’ai eu une dose d’essai du gommage Flawless Skin. Je fais peu de gommage parce que je n’ai pas réussi à en trouver un que je trouvais efficace. Je suis plus du genre à me contenter d’un masque bien désincrustant. Par exemple, ni le gommage doux d’Avène, ni le gommage Matidiane de Noreva ne me plaisent et je les recycle en gommage corps quand j’y pense.

Les choses viennent de changer de manière radicale parce que j’ai ouvert cet échantillon ce soir et que j’ai adoré. J’ai à peine utilisé la moitié du petit sachet et ma peau est ultra douce et claire. Je garde le reste pour le 31 ! C’est un gommage mécanique avec de très nombreuses billes, mais elles sont si petites qu’on les sent plus qu’on ne les voit. Se masser le visage avec un tel produit est hyper agréable !

Le seul hic, c’est que si le produit est vendu 30 $ aux Etats-Unis, soit un peu plus de 20 euros, son prix doit être bien plus élevé en France et je suis bien loin d’être en mesure de me l’offrir dans un avenir proche. En ajustant ses prix français sur ceux Américains ( où même anglais), je suis certaine que Laura Mercier deviendrait une véritable prophète dans son propre pays. La France aurait l’occasion d’égaler les américaines comme Bobbi Brown ! Ce serait drôlement chouette et très en vogue économiquement parlant !

Wishin’ and hoppin’

L’autre jour, je parlais avec Chamcham, une commentatrice fidèle de quelques blogs beauté que je lis et que je connaissais depuis longtemps par l’intermédiaire d’un forum d’intello sur la littérature anglaise ;). Je lui disais en gros que j’étais une noob totale de la beauté, et plus loin dans la conversation. Elle m’a lancé que j’étais pas si noob que ça, parce que genre, j’étais up to date du flawless face de Laura Mercier.

J’étais fière de moi, j’avais l’impression de recevoir le César du meilleur espoir féminin. Sauf que les étagères de ma salle de bain, si elles se sont plutôt remplies depuis quelques mois, sont à peine remplies des 1001 trucs que je voudrais. Et que je n’ai pas, parce que j’essaye d’être raisonnable et que je n’ai hélas aucun parent milliardaire prêt à m’aider à assouvir ma nouvelle passion pour les cosmétiques.

J’aimerais donc énormément (oui énormément)  pouvoir m’offrir :

– des palettes de fards pour les yeux

La naked d’Urban Decay me fait de l’oeil parce que ses couleurs permettent de créer un maquillagedes yeux assez discret la journée et plus sophistiqué le soir. Encore faudrait-il que j’arrive à faire un truc convenable, mais c’est en bonne voix.

Je ne la trouvais pas excessive ( surtout avec un 20% chez Sephora) avant de découvrir les palettes Nyx et Sleek sur les blogs beauté. Du coup je me dis que la palette Nude on Nude de Nyx serait sans doute un meilleur investissement puisqu’elle coûte entre 20 et 25 euros avec les FDP, et qu’elle a en plus un rang de rouge à lèvres. Je les imagine assez desséchants, comme tous les rouges en palette que j’ai eu l’occasion d’essayer, mais qui ne tente rien n’a rien !

– pour le teint :

la base embellissante Le Blanc de Chanel. Ca c’est surtout parce que Sara en dit le plus grand bien. Et que ça fait joli dans la salle de bain… Et que bon, les avis ne sont pas trop dégueu, ça m’a l’air d’être moins attrape couillon que les vernis Chanel ( plus jamais !)

– le fond de teint Lingerie de Peau de Guerlain. Parce que j’en ai lu vraiment beaucoup de bien. C’est sans doute celui qui revient le plus souvent dans les blogs que je lis. Sauf que je viens de m’offrir du Laura Mercier, alors cette lubie attendra !

– de l’eye-liner. Mais alors là, lequel ? Il y a tellement de choix que je me perds lamentablement et rentre systématiquement chez moi bredouille. Je n’ai pas envie de me faire alpaguer par une vendeuse qui me vendra systématiquement le produit le plus cher et absolument pas adapté à mes mains de parkinsonnienne ! Du moment qu’il est simple d’utilisation et bien noir, je serais capable de lui vouer un amour éternel en deux temps trois mouvements !

Hydratez-moi tout ça !

La plaie totale quand l’hiver approche, c’est que le froid rend la peau sèche. Si en plus on en est comme moi rendue à être épidermement parlant dépendante de son tube d’Effaclar duo ( marche aussi avec cleanance, zeniac, keracnyl et leurs copains) il faut trouver un moyen de fournir à la peau l’hydratation dont elle a besoin. Voilà comment ces deux produits sont venus parfaire ma routine soin. Et comme ils sont vraiment top, j’ai décidé dans ma grande bonté de me fendre d’un article pour partager mon immense savoir avec vous !

L’huile de Jojoba. Celle ci est un super super bon plan. Elle vient des magasins SAGA et m’a couté 3,50 euros pour 100 ml. Pour comparaison, en parapharmacie, j’en ai acheté à 7 euros les 50 ml. Elle n’est pas pure jojoba, mais pure huile végétale. Il doit y en avoir qui crient au sacrilège, mais pour ce prix ça me va très bien et surtout, elle ne contient pas d’huile minérale qui bouche les pores de la peau ! Je n’ai eu aucune mauvaise réaction depuis que je l’utilise, alors c’est adopté ! En plus elle n’est pas du tout poisseuse. Preuve en est le flacon est un spray. Il en sort ainsi un voile fin et on est sure de ne pas en utiliser trop.

Comment s’en servir ? d’abord en démaquillant. Elle est très efficace. Avec un flacon spray, plusieurs pschitt-pschitt sont nécessaire. Je dirais 4 ou 5 pour le visage si on a du fond de teint, et peut-être plus en cas de gros smokey !
Ensuite le top du top, c’est d’en mettre sur le visage à la place de la crème le soir. L’huile de jojoba est très peu grasse, il s’agit en fait plus d’une sève que d’une huile et son PH est très proche de celui de la peau. Des courageuses en mettent le matin à la place du serum, mais moi je préfère la réserver pour le soir. Bye bye les dartres et la peau sèche des joues qui pèle !

Je n’en mets pas tous les soirs parce que j’ai hélas toujours ma routine anti-acné à suivre. Mais quand vraiment je sens que ma peau tire, je n’hésite pas et le lendemain tout va mieux !

Serum Hydrabio de Bioderma C’est un des sérums les moins chers du marché français. Il coute entre 12 et 15 euros selon la parapharmacie où vous avez vos habitudes. Depuis que j’en mets chaque matin sous mon effaclar Duo, je sens vraiment que ma peau apprécie. Surtout mes joues ! Deux pressions suffisent pour mon visage, ça fait l’équivalent de deux grains de riz ! C’est vraiment un produit très sympa. Je l’utilise depuis 3 semaines et je n’ai pas fait de réaction ! Si vous cherchez un bon complément d’hydratation pour votre peau à cette période de l’année, n’hésitez pas à opter pour ce sérum. Il est moins couteux que les autres sérums de parapharmacie qui ont croisé mon regard ! Pour les adeptes du layering, c’est aussi un excellent produit quand on a pas trop de problème de peau et qu’on veut absolument un sérum !

Des jambes glamour

Oui je sais, on est en décembre, il fait quelque chose comme super froid et on porte des pantalons ou des collants bien épais et moi je viens écrire un article sur les crèmes pour les jambes. Ce n’est certes pas de saison, mais au moins je peux faire un article basé sur plusieurs mois d’expérience. Et ça scientifiquement parlant, c’est de la bombe !

Aroma Confort de Decléor. Je me suis fait refiler ça comme une bleue au début des beaux jours chez Nocibé après une séance d’épilation jambes complètes-maillot ( 31 euros, c’est ce que j’ai trouvé de moins cher à Lyon). Il parait que si on en met pendant 7 jours après l’épilation les poils repoussement moins vite. Je ne sais pas vraiment si c’est vrai de chez vrai, je n’ai pas vu d’effet magique sur mes gambettes mais elles étaient parfaitement hydratées. Cela étant dit, je ne pense pas en racheter. J’avais un bon de réduction à dépenser pour mon anniversaire alors c’est bien tombé, mais notre histoire s’arrêtera avec la fin du tube au printemps prochain, parce que 20 euros c’est cher pour hydrater ses jambes.

Kerapil, de Noreva. Depuis plus de deux ans, aucun rasoir n’a approché mes jambes. C’est soit la cire, soit l’épilateur électrique. Evidemment ce traitement c’est la porte ouverte aux poils incarnés mais au moins, plus de poils bien noirs qui dépassent du pantalon les jours de flemme ! Kerapil propose de lutter contre les poils incarnés. Ca marche pas trop mal, mais je ne l’utilise plus tellement ces derniers temps parce que bon, sous mes pantalons, mes poils incarnés, je les vois pas. En tous cas, c’est pas mal après une épilation du maillot à la cire, ça évite tout de même pas mal de poils incarnés. Entre 7 et 10 euros en parapharmacie. Plutôt raisonnable mais je ne l’ai pas utilisé assez souvent pour donner un avis définitif. ( Et je ne connais aucun autre produit qui a les mêmes vertus pour comparer)

Lait corp hydratant ensoleillant de Séphora : rien à redire, ça hydrate correctement ( j’ai des jambes en peau de croco comme tout le monde) et ça donne un joli côté hâlé sans virer orange. pour 9,90 euros c’est vraiment parfait ! Rien à redire !

Après Soleil Ambre Solaire de Garnier : j’ai bataillé pour trouver de l’après-soleil dans les rayons de Carrefour en Septembre. Je ne savais pas que c’était passé de mode à ce point là alors que le rayon solaire était encore ultra plein de crèmes de protection. Bon c’était surtout pour éviter de peler, et je ne suis pas sure de l’efficacité sur ce point précis. Mais ça a hydraté ma peau correctement et je continue à l’utiliser quand je pense à hydrater mes jambes… rarement.

Ce qui me plait dans ces produits, c’est qu’il s’agit de crèmes ou de gels. Ils pénètrent vite et on peut s’habiller rapidement sans avoir les jambes collantes. Je n’aime pas les laits parce que ça me fait cet effet là justement.

Ah oui aussi, si vous avez des poils incarnés qui font une grosse bosse moche sur la peau, plutôt que de triturer avec une pince à épiler et s’exposer à des cicatrices bien vilaines, je vous conseille de faire un masque avec une crème pleine d’AHA. C’est magique !

Et j’utilise aussi un gros pot de crème nivea des familles quand je commence à vouloir remettre des jupes sans collants. Le soir en gros cataplasme, ça fait du bien aux jambes au réveil le lendemain matin. Et après je reprends petit à petit le rythme avec mes tubes.